5 juil

Vous ne pouvez plus acheter un bien immobilier à Saint-Didier-au-Mont-d’Or avec un prêt transférable !

B

En mai, une quinzaine de banques ont encore baissé leurs taux de crédit de 0,10 % à 0,20 %. Les conditions de crédit restent donc excellentes si vous envisagez d’acquérir un bien immobilier à Saint-Didier-au-Mont-d’Or. Les taux de crédit retrouvent ainsi des niveaux proches des plus bas historiques ! Jugez plutôt : les taux moyens sont actuellement à 1,35 % sur 15 ans, 1,55 % sur 20 ans et 1,75 % sur 25 ans, mais les meilleurs profils obtiennent, eux, des taux planchers négociés à  0,80 % sur 15 ans, 1,12 % sur 20 ans et 1,35 % sur 25 ans. Comment en est-on arrivé là ? C’est très simple. Les banques cherchent à capter de nouveaux clients et soutenir le relatif dynamisme du marché. Elles restent donc en forte conquête après une année 2017 exceptionnelle en termes de production de crédit, quitte à réduire légèrement les marges sur les crédits qu’elles accordent, tout en restant quand même attentives à leur rentabilité.

Vous voulez acheter un bien immobilier à Saint-Didier-au-Mont-d’Or ? Pensez-y c’est le bon moment. Sachez toutefois que vous ne pourrez plus souscrire un prêt transférable, cette option qui permet de conserver son prêt obtenu à des conditions attractives pour une future acquisition avec l’avantage de garder le taux de son crédit. Compte tenu du niveau actuel des taux et d’une éventuelle remontée des conditions de refinancement des banques à moyen ou long terme, cette option, avantageuse pour les emprunteurs, peut devenir coûteuse pour les banques : deux banques, nationale et régionale, ont annoncé récemment la suppression de la transférabilité de leurs prêts immobiliers.

« Avec une éventuelle remontée des taux des marchés financiers à moyen ou long terme, il est difficilement tenable pour une banque de s’engager à maintenir un taux de crédit très avantageux sur une future acquisition qui interviendra dans 7 à 10 ans… », souligne Sandrine Allonier, porte-parole du réseau de courtage Vousfinancer.

Que ceux qui ont souscrit l’option de transférabilité dans leur offre de prêt se rassurent : cette clause pourra toute de même s’appliquer, sous certaines conditions. Elle pourra cependant varier d’un établissement à l’autre.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée